Latkès

Publié le par AACCE

Quatre ou cinq pommes de terre. Les râper crues. Ajouter 2 cuillerées de farine, 1 ou 2 ceufs suivant la quantité de pommes de terre (il faut apprécier au pif, comme faisaient nos grands‑mères), On peut facultativement ajouter un oignon râpé. Assaisonner de sel et poivre,

Dans de l'huile chaude, à la poële, faire revenir des petites galettes de cette préparation. 

 Faire dorer d'un côté, puis de l'autre. Les retirer et les poser sur du papier absorbant pour retirer l'excès d'huile. Le mieux est de les manger immédiatement, soit salées, soit en accompagnement de viande (ça c'est moderne), soit sucrées... Bien sür, à Hannoucah, avec une pièce d'or dans la main.

 

(Dans le shtetl on n'avait pas de pièce d'or, alors même si vous en avez aujourd'hui, respectez nos racines et prenez une pièce de 1 franc 1 euro ...)

Il faudra donc attendre Hannoucah prochain, mais en attendant , bon appétit quand même) .

Rachel          

Publié dans aacce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article